ACTUALITÉS

Place de l’Auto-Examen des Seins (AES) dans les stratégies de dépistage du cancer du sein

La SFSPM soutient l’excellent travail de recommandations pour la pratique clinique récemment publié par le CNGOF concernant la place de l’Auto-Examen des Seins (AES) dans les stratégies de dépistage du cancer du sein

Au vu de l’analyse de la littérature, confirmant les précédents avis d’autres sociétés savantes, il n’est pas recommandé de préconiser à lui seul l’AES à des fins de dépistage systématique aux femmes quelles que soit leurs situations (participation ou non au dépistage, antécédents de cancers ou de lésions à risques) ou leurs âges.

La SFSPM souhaite rappeler aux femmes :

  • l’importance de participer au dépistage organisé du cancer du sein entre 50 et 74 ans, seule action actuelle ayant prouvé son efficacité en terme de réduction de la mortalité par cancer
  • l’utilité d’un examen clinique annuel par un professionnel de santé.
  • de consulter leur médecin en cas de modification de l’aspect de l’un de leurs seins ou de découverte d’une masse mammaire ou axillaire.
  • Pour les femmes de plus de 75 ans, le dépistage par mammographie peut se poursuivre sur prescription médicale après discussion éclairée

La SFSPM défend un dépistage organisé du cancer du sein, équitable, évalué de façon fiable, en respectant les préconisations Européennes permettant de mettre en place les indispensables évolutions technologiques et de personnalisation de cette action de Santé publique.

Retrouvez le document complet ICI